20 ème Marathon de la Rochelle

Publié le par Bruno

Levé à 6h45 pour ce marathon qui sera pour moi le 7ème pour fêter mes 8 ans de càp.

 

Les prévisions météo étaient justes puisqu'il neige sur la Rochelle avec une température de 2°. Je ne sais pas trop comment me vêtir, la neige tourne à la pluie lourde, c'est donc une épreuve particulièrement humide qui nous attend.

 

Cette année, je pars de l'espace ENCAN avec les féminines et les VH2, 3 et 4. Je pensais rejoindre le meneur d'allure des 4h00 mais malheureusement les meneurs sont sur l'autre départ. J'attends 9h00 avec impatience, mon objectif est de passer sous les 4h00, je sais que ce ne sera pas chose aisée et il faudra que je sois prudent dès le départ.

 

La pluie s'est arrêtée pour le moment mais le ciel est menaçant, je pars donc avec une veste coupe-vent, il fait trop froid. Je verrais en route si je change de tenue.

 

Le départ du 20ème marathon de la Rochelle est enfin donné, même s'il y a beaucoup de coureurs, je peux courir assez rapidement dès le passage de l'arche. Première surprise après cinq minutes de course, un feu d'artifice est tiré entre les tours du port ce qui donne une ambiance très festive.

 

J'enchaîne les kilomètres sans problème même si la pluie est de retour. Au dixième, je retrouve ma femme et des amis, ce qui me permet de changer de tenue. Je repars très vite, mon allure est régulière et les kilomètres continuent à s'enchainer.

 036M.JPG

 

 

Le 15ème, le semi, le 25ème, c'est assez étonnant comme les kilomètres passent sur ce marathon alors je suis confiant mais il ne faut jamais rien présager sur marathon et je vais en faire une nouvelle fois les frais.

 

Arrive le 30ème, je commence à avoir mal. Beaucoup de coureurs ont des problèmes de crampes, le froid tétanise les muscles. Pour moi c'est différent, c'est cette même douleur qui revient à chaque marathon. Je sais que je devrais alterner marche et course si je veux terminer. Mon allure diminue très vite mais je sais que c'est la seule issue. Je n'abandonnerais pas ce marathon, la tête est là mais plus les jambes.

 

Hugues, est au 35ème pour m'aider à terminer. ça fait du bien d'avoir de la compagnie, les derniers kilo sont très longs. Je termine ainsi en essayant de perdre le moins de temps possible.

 

Enfin l'arche d'arrivée, il y a beaucoup d'ambiance sur le dernier kilomètre. Les spectateurs sont présents tout au long de ces 42 km, c'est très motivant dans les moments de faiblesse.

 

Je franchis enfin l'arche puis c'est la remise de la médaille, du coupe-vent et de la bourriche d'huitres. Bon j'ai accompli ma mission, nous aurons à manger pour ce soir. Le moral est là et c'est bien.

 

084M

Temps de passage

 

5km 00:29:54   
10km 00:56:42 
15km 01:24:01 
semi 01:57:05 
25km 02:18:25 
30km 02:48:28 
35km 03:21:21
Arrivée 04:12:59

 

Un grand merci aux amis de la Rochelle de nous avoir hébergés et accompagnés le long de ce marathon. 

Publié dans Marathons

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

kristof 28/12/2010 14:34



Salut Bruno


Bravo pour ce 7° marathon



dave76 02/12/2010 11:47



salut l'ami


un bref petit passage , pour prendre des news


content que tu trotine toujours , et bravo pour ce marathon même si tu rencontre toujours des soucis .


au plaisir


a+



Sydoky 01/12/2010 21:52



Bravo Bruno pour l'avoir fini dans ces conditions Peut-être devrais-tu essayer de prendre des comprimés de
sporténine avant et pendant la course As-tu déjà essayé


Bonne récup et bonne continuation.



Arthurbaldur 01/12/2010 19:08



Il te faut peut-être des trucs plus lents mais beaucoup plus long ... l'important c'est d'y prendre plaisir.



Bruno 01/12/2010 18:58



Merci Arthurbaldur, je commence à croire que le marathon n'est pas ma distance. Il faut que je me fasse une raison.