De nuit, d'aurore et d'aube

Publié le par Bruno

Rigueur de l'hiver oblige, cette hivernale restera pour moi la plus rude que j'ai connu, d'ailleurs mes XT Wings n'y ont pas survécu. J'ai rarement eu aussi froid au coeur de la nuit et ce vent glacial y était certainement pour quelque chose, seule consolation le marais était gelé ce qui nous a facilité le passage. J'appréhendais le passage du bivouac et son flot d'abandons. Cette année 30% des équipes ont abandonné, ce qui est énorme. Il faut dire que le parcours n'a pas arrangé les choses, si la première partie avec le passage du bac de Yainville était relativement simple au 1/25000ème, dès la deuxième partie avec sa carte au 1/15000ème les choses se sont nettement corsées avec des balises au milieu de nulle part et une carte sans vraiment de repère. Malgré tout, il ne nous manquait qu'un seul CP pour boucler ces deux parcours mais avec une arrivée au bivouac à 5 heures du matin. Dès lors pas d'autre choix pour boucler les 21 km restant que d'ignorer la CO et tracer au plus droit avant la barrière horaire fatidique des 10h00, ce que nous avons fait. Au bout du compte il nous manque donc 13 CP à l'arrivée ce qui nous déclasse de 13h00. Mais le but était de terminer avant tout dans les temps, ce que nous avons réalisé.

CO, 56 km, 11h37

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Bravo ! vous avez terminé sans vous perdre.....c'est vraiment pas pour moi ce genre de raid !
Répondre
A
Vraiment bravo pour ce truc de ouf. Quand je vois comment je me suis gele ce matin en VTT. J'imagine ce que vous avez du endurer....
Répondre