Trail de la Ronce 2011

Publié le par Bruno

Dans un premier temps, il a fallu trouver le point de rendez-vous dans le petit village Rocherolles sur le Vivier de 1100 habitants.


Après être passé par la case dossard, je retrouve de vieilles connaissances qui s'alignent sur les différentes distances (8 et 16km) je suis le seul à prendre le départ du 30 et je me rends compte que nous n'allons pas être nombreux sur cette distance. Ce sera d'autant plus difficile que la météo est capricieuse, hésitante entre l'orage et le soleil qui commence à taper pas mal.


14h30 le départ est donné. Je pars tranquille en fin de peloton. Les premières bornes sont plutôt sympa mais la séparation entre les 8-16 et 30 bornes arrive. Elle confirme ce que je pensais, je me retrouve seul et j'y resterais jusqu'à la fin. Je fais ma course comme je peux, heureusement il y a beaucoup de passage en forêt, le terrain est très sec mais les sous-bois sont agréables.


15ème km, les jambes chauffent, si je veux terminer ce trail il va falloir déjà alterner marche et course.


Beaucoup de dénivelé sur cette épreuve, je m'y attendais, j'aime bien ce parcours. L'intérêt de ce genre de trail est de découvrir ma région, on y découvre toujours des endroits dont on n’imagine même pas l'existence. Je passe pourtant à proximité de lieux que je connais mais par des sentiers dont je ne connaissais pas la présence.


22ème km, passage à proximité de l'arrivée, léger doute mais non on redresse la tête, on serre les dents et on y va. Toujours personne ni devant, ni derrière. C'est quoi cette galère, je me sens un peu isolé quand même.


Enfin la dernière montée puis une grande ligne droite, j'aperçois devant moi un coureur en difficulté. Je le dépasse en l'encourageant. Je me retourne, mince deux coureurs me remontent, je ne vais quand même pas me faire dépasser à 500m de l’arrivée alors que j’ai fait ma course seul. Je reprends une allure raisonnable, à 200m l’organisateur me rejoint pour terminer avec moi et me demande mes impressions sur ce nouveau parcours. Pour moi, organisation impeccable, rien à dire si ce n’est que je verrais plutôt ce genre de trail en autonomie complète.


Je passe enfin la ligne, 3h57 pour 30.5 km. Mon GPS me donne 960 D+ pour 720 annoncé. Je suis content d’avoir terminé. 55ème sur 57, pas terrible au classement mais je m’y attendais dans ce type d’épreuve. Pas grave, c’est de bonne augure pour mon objectif Raid du Morbihan. 

 

cap-7766.JPG   

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

AirV44 09/05/2011 21:23



l'important est de prendre du plaisir