Raid du Golfe du Morbihan

Publié le par Bruno

Très beau temps pour ce Raid du Golfe du Morbihan. Certainement trop chaud pour une telle épreuve mais le golfe sous le soleil est un spectacle magnifique.

 

Départ à 17h00 à Locmariaquer avec un seul objectif, terminer ce 86 bornes qui m'a valu un abandon il y a deux ans. Quinze minutes avant le départ je suis rejoint par Manu, ça fait toujours plaisir de retrouver de vieilles connaissances surtout pour de telles épreuves.

 

Le départ est donné, nous partons tranquillement en fin de peloton en adoptant dès le début 9' de course et 1' de marche afin de ne pas se cramer à cause de la chaleur.

 

Les kilomètres passent assez rapidement, on discute de tout et de rien, surtout de càp. Au 20ème, je sens que ce rythme est trop rapide. Si je veux me préserver, je préfère ralentir et je laisse Manu partir. 25 ème, cette fois les périodes de marche sont de plus en plus longue. C'est un peu tôt mais je sors les bâtons que j'avais pris en sécurité et je passe en marche active à une allure de 7km/h.

 

Les kilomètres s'enchainent, je passe Le Bono en 4h05, point de départ du trail. Un super couché de soleil sur le golfe annonce l'arrivée de la nuit, je sors ma frontale pour ne pas me laisser surprendre.

 

Toujours particulier de courir de nuit, c'est assez frustrant de traverser des paysages sans pouvoir vraiment en profiter. D'un autre côté la fraicheur est la bienvenue. Enfin le ravitaillement chaud de Larmor-Baden vers minuit (7h08 decourse), il est le bienvenu, je commence à en avoir marre des trucs sucrés. Un vrai festin, coquillettes, jambon, fromage. Je prends le temps de m'alimenter et je m'occupe de mes pieds qui commencent à souffrir. Deux ou trois compeed devraient faire l'affaire.

 

Voilà c'est reparti pour affronter le reste la nuit. Le temps passe vite, l'aube arrive, il est environ cinq heures. C'est agréable de retrouver le jour et de pouvoir ranger la frontale.La batterie de mon GPS est à plat et celle de mon téléphone portable n'est guère mieux.

 

La marche est maintenant beaucoup moins rapide, je commence à me trainer, la fatigue se fait sentir. J'ai franchi une grande étape durant la nuit, la barrière des 60 bornes est passée. Dernier ravitaillement au 72ème, je ne sais pas où on est, j'ai perdu la notion du temps.Plus que 14 bornes avant la victoire. Le soleil tape de nouveau. Les derniers kilomètres n'en finissent pas.

 

Enfin l'arrivée à Vannes, il est à peine 9h00. Voilà c'est gagné, j'ai bouclé ce Raid.

 

Ma femme est là pour m'accueillir à l'arrivée et immortaliser cette victoire. J'ai fini, j'ai du mal à réaliser, 86 bornes je l'ai fait en 15h57' et j'en suis fier.

 

434/498  classés, 611 au départ, 89/98 VH2.

 

Et comme dirait Yinyin, il se mérite vraiment ce Golfe du Morbihan ;)

 

     

Le départ .

cap 0002M 

 

 

L'arrivée : Finisheeeeeeeeeeeeeeeeer !!!!!!!!!! yep

  cap-0039M.jpg

cap 0040M 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Arthurbaldur 28/06/2011 17:48



Tu as passé la ligne d'arrivée ? Alors tu as assuré comme un chef. C'est aussi simple que cela quand on parle d'ultra ...



Arthurbaldur 28/06/2011 15:48



Un grand bravo Bruno. Tu as assuré comme un chef. :D



Bruno 28/06/2011 17:09



Je sais pas si j'ai assuré comme un chef mais je commence à me rendre compte que j'ai mis un pied dans l'ultra et ça fait tout bizarre :)



kristof 28/06/2011 11:36



Bravo


Encore une belle victoire à ton actif



Bruno 28/06/2011 17:07



Salut Christophe et merci, que deviens-tu je n'ai plus ton mail. Tu peux m'envoyer des news soit par le contact du blog soit directement sur bonoblog (gmail).


@+ j'espère ;)



Bruno 27/06/2011 18:38



Comme tu dis David, j'ai failli pleurer de bonheur à l'arrivée et puis le sourire à remplacer :)



dave76 27/06/2011 18:16



bravo champion


finisher quel mot quand ont connais les souffrances pour en arriver la .


les sorties seul a l'entrainement , les long moment de solitude sur la course


le plaisir de retrouver une présence a l'arrivée .


j'imagine que les larmes ne sont pas loin


bravo superbe cr


a+